Tout-electromenager.fr

Documentation technique électroménager

Consultation d'un sujet

Catégorie

Appréhender les appareils

Titre du sujet

Lave-vaisselle: Hydraulique et pièces détachées

Descriptif

Schéma générique d'un lave-vaisselle en fonctionnement accompagné de ses organes.

Sujet

Représentation schématique d'un lave-vaisselle

Schéma d'un lave-vaisselle

Présentation des organes

Electrovanne remplissage

L'électrovanne de remplissage (Vr):
Elle permet le remplissage de l'appareil. Elle s'ouvre et se ferme sous l'action du courant électrique.

Electrovanne de séchage jumelée

L'électrovanne de séchage (Vs) :
Equipée d'un réducteur de débit, elle permet l'alimentation en eau de la rampe de séchage. L'adjonction d'eau froide permet la condensation de la vapeur et favorise ainsi le séchage. Elle s'ouvre et se ferme sous l'action du courant électrique comme une électrovanne classique. Elle est généralement jumelée à l'électrovanne de remplissage. Ce système n'est pas toujours retenu pour le séchage.

Electrovanne de régénération

L'électrovanne de régénération (Ve) :
Elle permet la mise en contact entre les résines et le pot à sel dans le but d'effectuer la régénération .

Remplisseur

Le remplisseur ou répartiteur (R) :
Il permet le remplissage et la distribution de l'eau dans l'appareil (Pa), en l'orientant dans les résines et prépare les phases de régénération . Il est équipé d'une chambre à air (Ca et Pa), qui permet d'éviter les surpressions lièes au phénomène de chauffe dans l'appareil. Le curseur (Cu) permet de régler le degré de régénération.

Débitmètre

Le débitmètre (Db) :
Il contrôle la quantité d'eau qui entre dans l'appareil, par un système de pales tournantes accouplées à un aimant et un I.L.S.

Pot à sel et résines

Le pot à sel et les résines (PS et Ré):
Ce système assure l'adoucissement de l'eau et la régénération des résines par le pot à sel. La liaison entre les deux éléments est assurée par une électrovanne de régénération. En rouge, un détecteur de niveau de sel (Contact I.L.S) associé à un flotteur doté d'un aimant. Mobile, le flotteur monte et descend devant l'I.L.S en fonction de la densité de l'eau du pot à sel (Différence de densité entre l'eau douce et salée).

Pressostat

Le pressostat (P):
Ce système permet le contrôle de niveau d'eau dans l'appareil. La chambre de compression (Cc) est généralement intégrée au bol de l'appareil.

Détecteur de présence d'eau

Le Détecteur de présence d'eau (PH)
Il sert à informer l'électronique du correct remplissage de l'appareil. Il remplace de plus en plus le pressostat. Selon le mode retenu, il peut être à membrane ou optique.

Filtres et grilles

Les filtres (Fi), grilles (Gr) et moulinets (Mi, MS, Dc).
Les filtres et grilles retiennent les éléments en suspensions dans l'eau évitant ainsi un usure prématurée du système hydraulique (Pompe, moteur, canalisations). Les moulinets inférieurs (Mi) et supérieurs (Ms) projettent l'eau sur la vaisselle. La douchette (Dc) assure le nettoyage du haut de la cuve. Un entretien régulier est donc nécessaire de chacun de ses éléments, pour un résultat de lavage optimum.

Pompe de vidange

La pompe de vidange (Pv).
C'est un moteur (généralement de type synchrone), couplé à une hélice. Elle permet l'évacuation des eaux usées. On peut la trouver sous la forme d'un moteur asynchrone à spire de Frager.

Sonde de température

La sonde de température (S).
Elle informe l'électronique de l'appareil de la température de l'eau. C'est une résistance électrique, qui varie en fonction de la température. Elle peut être remplacée par des thermostats à étages de type Klixon dans les appareils à programmateur électromécanique.

Clapet d'inversion

Le clapet d'aspersion alterné (Cl).
C'est un disque perforé, entrainé par un micro-moteur, qui dirigera successivement dans les bras supérieur (MS), et inférieur (Mi),l'eau du bain lessiviel. Le contrôle de positionnement du disque est réalisé grâce à un système de came, associé à un micro-interrupteur.

Pompe de cyclage

La pompe de cyclage (Pc):
La pompe de cyclage à pour rôle d'aspirer l'eau de lavage, dans le but de l'envoyer sous pression dans les moulinets de l'appareil. C'est généralement un moteur de type asynchrone, accouplé à une hélice (ou turbine) qui est retenu pour ce système.

Résistance

Les résistances (H1 & H2):
Elles servent à augmenter la température de l'eau de lavage. Elles sont présentes sous deux formes:
Le thermoplogeur: Immergé directement dans l'eau (H2) et visible dans la cuve.
Le tunnel chauffant: Tube enroulé d'une résistance à l'intérieur duquel est aspirée l'eau par la pompe de cyclage (H1).

Flotteur antidébordement

Le flotteur anti-débordement ou anti-fuites:
Cet organe est utilisé pour eviter un dégât des eaux en cas de fuite ou de débordement de l'appareil. Un petit flotteur polystyrène (Fl) posé sur le socle (ou fond qui fait office de récupérateur des fuites ou de débordement (Ad)) de l'appareil actionnera un petit contact (La). Cet action génère systématiquement une vidange continue de l'appareil et l'impossibilité de lancer un cycle.

Rampe de séchage

La rampe de séchage
La rampe de séchage est généralement plaquée au fond de l'appareil. Un léger filet d'eau s'en écoule en fin de cycle afin d'accélérer la condensation de la vapeur. Le séchage peut être réalisé par un ventilateur qu extrait la vapeur vers l'extérieur de l'appareil.

Sécurité de porte

La Sécurité de porte
La sécurité de porte autorise ou interdit le fonctionnement de l'appareil si la porte est ouverte ou fermée. Le système flotteur anti-fuite peut être prioritaire sur ce verrou.

Interrupteur et claviers

Les interrupteurs et claviers
Ils permettent la mise en marche de l'appareil, ainsi que le choix d'options de lavage par l'utilisateur.

Module électronique

La carte électronique ou le programmateur
La pièce maîtresse de l'appareil. Il (ou elle) fait la liaison entre les informations reçues des capteurs (Pressostat) ou de l'utilisateur (Choix du programme) et les ordres donnés (Moteur de cyclage) aux organes de l'appareil. Actuellement, le module électronique remplace avantageusement le programmateur.

Retour au sommaire de la doc technique  

Malgré tout le soin apporté à la documentation technique, si vous y décelez une anomalie, merci d'en informer le Webmaster en indiquant le titre du sujet concerné.

La documentation technique ne contient aucun document distribué par le constructeur. Celle-ci est enrichie uniquement par une méthode artisanale et amatrice.